Elaborez un plan de placement

Savoir où vous voulez aller est une chose. Décider du chemin que vous allez emprunter pour y arriver est complètement différent. Dans le contexte actuel, il est essentiel d’avoir un plan de placement. L’investisseur peut ainsi garder le cap, faire preuve de discipline et concentrer son attention sur ses objectifs de placement.

Aperçu

Les étapes suivantes font partie de l'élaboration d'un bon plan de placement :

Recensez et classez vos objectifs par ordre de priorité
Il peut s’agir de fonder une entreprise, de financer des études, d’acheter une maison ou de prendre sa retraite.
Déterminez votre horizon de placement 
Chaque objectif comporte normalement une échéance donnée, à laquelle l’argent doit être disponible. Les placements prudents conviennent aux horizons de placement rapprochés, alors que les actions sont davantage indiquées pour les objectifs à long terme (de plus de dix ans).
Déterminez votre tolérance au risque
Le fait de définir votre niveau de tolérance au risque permet de déterminer la proportion de liquidités, de titres à revenu fixe et d’actions qui convient à votre portefeuille.
Comprenez les placements qui composent votre portefeuille
En sachant ce que vous possédez, vous pourrez déterminer si vous devez apporter des modifications pour atteindre vos objectifs à long terme.
Décidez où investir ensuite
Une fois que vous aurez assis votre portefeuille sur une base solide, votre conseiller vous expliquera l’incidence des tendances et de l’actualité des marchés sur vos décisions de placement.

Demandez conseil

De nombreux investisseurs éprouvent de la difficulté à garder le cap sur leurs objectifs à long terme. Le manque de temps, l'offre surabondante et le marché en constante évolution y sont tous pour quelque chose. Comment faire pour vous assurer que vos placements reflètent toujours vos objectifs à long terme et concourent à leur réalisation ?

Parlez à votre conseiller

Votre conseiller constitue une ressource inestimable, car il peut faire des recommandations objectives et spécialisées à l'égard de votre portefeuille de placements. Il peut vous aider à définir vos objectifs de placement, votre tolérance au risque et votre horizon de placement. Il peut ensuite vous aider à bâtir un portefeuille parfaitement adapté à vos besoins.

Utilité de votre conseiller

Une fois que vous aurez commencé à investir, votre conseiller pourra vous aider à faire ce qui suit :

  • préciser vos options de placement en simplifiant les enjeux et en repérant les tendances importantes ;
  • investir de façon méthodique en vous aidant à rester concentré sur vos objectifs à long terme et à éviter de prendre vos décisions sur un coup de tête, en réaction à la volatilité à court terme du marché et au battage médiatique ;
  • suivre l'évolution de votre portefeuille et y apporter des modifications en le passant régulièrement en revue et en le rééquilibrant au besoin.

Choisissez des placements

Compte tenu de la vaste gamme de solutions de placement offertes, il peut être difficile de savoir quels placements répondent le mieux à vos besoins. Pour se simplifier la tâche, bien des investisseurs fondent leur choix uniquement sur le rendement. Le rendement est certes important, mais d'autres facteurs devraient aussi entrer en ligne de compte.

Au moment de choisir des placements, il est impératif de tenir compte de ce qui suit :

Compatibilité avec le portefeuille
Les placements que vous choisissez devraient correspondre à vos objectifs de placement, à votre seuil de tolérance au risque et à votre horizon de placement.
Processus de gestion de placements
Les placements qui s'inscrivent dans un processus rigoureux et clair sont plus susceptibles de procurer les avantages attendus. Les fonds RBC et les fonds PH&N suivent un processus de placement clairement établi.
Caractéristiques du fonds
Certains fonds présentent des caractéristiques, comme des avantages fiscaux ou des distributions régulières, qui pourraient faciliter la réalisation de vos objectifs.
Rendement
Le rendement passé n'est pas garant de l'avenir, mais il est bon d'évaluer les placements en fonction de leur capacité à produire des rendements stables à long terme moyennant un risque minimal.

Comprenez vos placements

Quand avez-vous passé en revue vos placements pour la dernière fois ? Savez-vous vraiment ce que vous détenez et en quoi vos placements concourent à la réalisation de vos objectifs ? En connaissant les différentes composantes de votre portefeuille, vous pourrez déterminer si vous devez apporter des changements pour atteindre vos objectifs de placement.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Le fonds contient-il des obligations ou des actions ?
  • Le fonds est-il investi dans une seule catégorie d'actif ou dans un ensemble d'obligations et d'actions ?
  • Quels sont les pays ou les secteurs dans lesquels le fonds investit ?
  • Le fonds adopte-t-il une approche plutôt prudente ou privilégie-t-il les actions axées sur la croissance ?

Etape suivante

Si vous avez eu du mal à répondre aux questions ci-dessus, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez trouver de l'aide auprès de nombreuses sources. Pour commencer, adressez-vous à votre conseiller. Il peut passer votre portefeuille en revue avec vous, faire le point sur vos placements actuels et vous conseiller sur les éventuels changements à apporter.

Si vous préférez participer de plus loin aux décisions ayant trait au portefeuille, nous vous offrons toute une gamme de solutions complètes, dont les suivantes :

Portefeuilles sélect RBC, Portefeuilles choix sélect RBC et Gestion de portefeuilles RBC
Des solutions de portefeuille diversifiées sur le plan des catégories d'actif, des régions géographiques, des secteurs et des styles de gestion. Chaque portefeuille (de prudence à croissance dynamique) fait l'objet d'examens réguliers et de rééquilibrages automatiques.
Fonds équilibrés RBC et Fonds équilibrés PH&N
Des fonds uniques qui offrent un moyen simple et efficace pour constituer un portefeuille diversifié.

Prenez du recul

Souvent, les attentes des investisseurs oscillent comme un pendule entre un optimisme excessif en période de marché haussier et une crainte exagérée en phase de recul. Pour réussir, il est essentiel de trouver un juste milieu. Rappelez-vous que les marchés baissiers vont autant de soi que les marchés haussiers. Il est rassurant de savoir que dans le passé les marchés boursiers ont toujours affiché une tendance positive à long terme.

Comme le graphique l'indique, si vous faites un placement en actions, vous pourriez obtenir des rendements annuels qui varient considérablement d'une année à l'autre.

Il est parfois difficile de continuer à se préoccuper avant tout de la tendance à long terme dans les périodes de repli ponctuel. Votre conseiller peut vous aider à prendre du recul et garder votre portefeuille en position favorable en vue de la réalisation de vos objectifs.

* En fonction d'un portefeuille diversifié composé comme suit : liquidités (2 %), obligations (43 %), actions américaines (20 %), actions canadiennes (20 %) et actions internationales (15 %)
 
Ecart maximum (89% différence)
 
Ecart minimum (2% différence)

Points importants

  • Historiquement, la volatilité est plus élevée sur de courtes périodes.
  • Les effets de la volatilité deviennent moins visibles à long terme.
  • Dans le passé, les investisseurs qui ont conservé leurs placements ont été récompensés.

A des fins d’illustration seulement. Ces données ne traduisent nullement les résultats futurs. Les périodes mobiles sont des périodes de mois consécutifs (12 mois, 24 mois, etc.). De nouvelles périodes commencent le premier jour de chaque mois. La première période d’un an a commencé le 1er janvier 1980. La deuxième période d’un an a commencé le 1er février 1980. La troisième période d’un an a commencé le 1er mars 1980 ; de même, la 409e période d’un an a commencé le 1er janvier 2014. Cette méthode donne 385 périodes de 3 ans, 361 périodes de 5 ans et 61 périodes de 30 ans. Hypothèse : réinvestissement de tous les revenus et absence de frais d’opération ou de taxes et impôts. Les rendements de l’indice ne tiennent pas compte de la déduction des dépenses liées aux placements. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements antérieurs ne sont pas garants des résultats futurs. Les actions ne sont pas garanties et sont plus volatiles que d’autres catégories d’actif. Source : indice composé de rendement global S&P/TSX. RBC Gestion mondiale d’actifs Inc. (« RBC GMA ») et ses sociétés affiliées ne donnent aucune garantie, expresse ou implicite, quant au caractère exact ou complet de l’information contenue dans les présentes. Les fonds RBC sont offerts par RBC GMA et distribués par Fonds d’investissement Royal Inc. (« FIRI »), société inscrite au Québec en tant que cabinet de services financiers. ® Marque déposée de la Banque Royale du Canada.


Comprenez le risque

L'équilibre risque-rendement est un principe fondamental des placements. Habituellement, il faut accroître le risque pour avoir la possibilité d'obtenir un rendement plus élevé. Cependant, vous pouvez gérer le risque en déterminant votre tolérance au risque et en constituant votre portefeuille en conséquence.

Tous les placements comportent certains risques, dont le niveau varie selon le type de placement. Par exemple, les placements en espèces comportent un faible risque, tandis que les actions comportent habituellement un risque élevé. La solution pour essayer de réduire le risque et d'uniformiser les rendements consiste à détenir un portefeuille diversifié de fonds communs de placement.

Votre conseiller peut vous aider à bâtir un portefeuille à votre convenance.

Types de risque

  • Le risque de marché découle des fluctuations à la hausse ou à la baisse des marchés boursiers. Plusieurs facteurs peuvent influer sur les marchés, notamment la situation économique, les taux d'intérêt, la conjoncture politique et l'évolution des secteurs ou des entreprises.
  • Le risque de taux d'intérêt influe principalement sur les placements sensibles aux taux d'intérêt, tels les placements à revenu fixe et les obligations. Ce type de risque, qui découle de la variation des taux d'intérêt, touche principalement les investisseurs qui comptent sur l'obtention de revenus courants.
  • Le risque d'inflation peut compromettre la réalisation d'objectifs à long terme du fait de la hausse du prix des biens et services Vous pouvez atténuer le risque d'inflation et ses conséquences sur vos objectifs à long terme en intégrant des actions dans votre portefeuille, dont les rendements ont été dans le passé supérieurs à l'inflation à long terme.
  • Le risque de change influe sur les placements effectués hors du Canada. Les fonds communs de placement qui détiennent des titres étrangers doivent parfois acheter ces titres et toucher le produit de leur vente en monnaie étrangère. L'évolution du dollar canadien par rapport aux devises a des incidences sur la valeur des placements étrangers figurant dans les fonds communs de placement.
  • Le risque de crédit indique la capacité de l'emprunteur à rembourser un prêt ou une obligation. Les fonds qui investissent dans des titres de créance de sociétés ou d'État comportant un risque de crédit plus élevé sont habituellement plus volatils à court terme, mais peuvent offrir la possibilité d'obtenir des rendements plus élevés à long terme.
  • Le risque lié aux placements étrangers a trait à l'incidence de facteurs économiques mondiaux tels que l'accessibilité des renseignements sur les entreprises, les normes de comptabilité, de vérification et d'information, le volume des opérations sur les marchés étrangers et les lois sur les placements ou la bourse. Les fonds communs de placement qui se consacrent aux placements étrangers peuvent subir des fluctuations rapides et importantes de cours à court terme.

Passez en revue et rééquilibrez

Pour réussir en matière de placement, il est essentiel d'établir la bonne composition de l'actif, mais il est tout aussi important de la conserver à long terme. Les marchés évoluent et, parce que les différents actifs ne progressent pas au même rythme, la pondération de chaque catégorie d’actif peut varier au sein de votre portefeuille. Comme le montrent les graphiques circulaires ci-dessous, si ces variations sont importantes, la composition de votre actif risque de ne plus refléter aussi fidèlement vos besoins ou votre profil d’investisseur.

En collaboration avec votre conseiller, vous pouvez rajuster votre portefeuille afin qu'il corresponde à votre profil d'investisseur. Le rééquilibrage périodique fait partie d'une stratégie de placement rigoureuse. Vous éviterez ainsi une surreprésentation ou une sous-représentation de l’une ou l’autre des catégories d’actif et aurez davantage tendance à acheter lorsque les cours sont bas et à vendre lorsqu'ils sont hauts.

La pondération en actions d’un portefeuille équilibré non surveillé serait passée de 55 % à 62 % au cours des cinq dernières années et serait donc plus forte que prévu en cas de baisse du marché.

Selon les rendements sur des périodes mobiles de cinq ans, de janvier 1988 à décembre 2014. Croissance d’une somme de 10 000 $ représentée par l’indice des bons du Trésor à 30 jours FTSE TMX Canada (2 %), l’indice obligataire universel de rendement global FTSE TMX Canada (43 %), l’indice composé de rendement global S&P/TSX (20 %), l’indice de rendement global S&P 500 (CAD) (20 %) et l’indice de rendement global MSCI EAEO (CAD) (15 %). Les variations de la valeur marchande proviennent d’une moyenne pondérée des rendements mensuels sans rééquilibrage.
Source : RBC Gestion mondiale d’actifs, décembre 2014

Un suivi régulier pour garder le cap

En rencontrant votre conseiller au moins une fois l'an, vous pouvez vous assurer que votre portefeuille est toujours conforme à vos objectifs. Si vos objectifs ou votre situation personnelle changent, vous devriez revoir votre plan et apporter les modifications nécessaires. Si vous avez des inquiétudes au sujet de vos placements, votre conseiller peut vous aider à maintenir le cap et à prendre les décisions qui s'imposent.

Investir maintenant

Effectuer un placement ou consulter un conseiller

ALLONS-Y

Les nouveaux FNB du chef de file des solutions de revenu




Pour en savoir plus >

GESTION DE PLACEMENT PRIMEÉ

Pour en savoir plus >