Sauter la barre de navigation du haut

Sauter le chemin de navigation  

FNB à revenu fixe

Vous êtes sur : FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC

FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC

Ces FNB procurent aux investisseurs une solution de placement qui amalgame la diversification et les caractéristiques de flux de trésorerie d’un fonds commun de placement, le profil d’échéance d’une obligation et les caractéristiques de négociation intrajournalière d’une action.

Symbole TSX FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance
cible RBC
RQA FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2013 RBC
RQB FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2014 RBC
RQC FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2015 RBC
RQD FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2016 RBC
RQE FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2017 RBC
RQF FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2018 RBC
RQG FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2019 RBC
RQH FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2020 RBC
RQI FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2021 RBC

Pour les investisseurs, les FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC constituent un substitut aux obligations de sociétés. Ils aident la composante titres à revenu fixe d’un portefeuille de placements :

  • à réduire le risque en diversifiant les émetteurs ;
  • à améliorer les rendements grâce aux prix obligataires institutionnels, à la transparence et à une plus grande liquidité.
 

Vous êtes sur : Comprendre les distributions

Les FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC constituent une dernière nouveauté dans le paysage du marché en croissance rapide des FNB. Les FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC sont conçus pour permettre aux investisseurs de déterminer avec assez de certitude leur rendement prévu à l'échéance ; et c'est là une caractéristique unique et importante de cet instrument.

Le fait de connaître le rendement à l'échéance qu'il obtiendra permet à l'investisseur qui opte pour un FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC d' être assuré de connaître le rendement total annualisé prévu de la date d'achat à la date d'échéance du FNB. Bien que cet instrument de placement soit similaire à une obligation, il y a toutefois une différence dans la façon dont le revenu de ces deux options de placement est distribué. Dans le cas d'une obligation, le revenu provient à la fois de versements périodiques de coupons fixes et d'un paiement fixe à l'échéance (valeur à l'échéance ou valeur nominale), tandis que dans le cas d'un FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC, il découle des distributions menuelles et d'un versement similaire à l'échéance. Par contre, contrairement au revenu des obligations, ces paiements peuvent fluctuer. Cette situation est attribuable aux facteurs suivants :

  1. Les différences entre les distributions menuelles d'un portefeuille d'obligations (par ex., les FNB) et les versements de coupons fixes d'une obligation.
  2. L'ajout de nouvelles émissions dans l’indice (également appliqué par le FNB).
  3. La méthodologie utilisée pour la liquidation du FNB dans l'année où il arrive à échéance.

Toutefois malgré l'ajustement du revenu, le rendement moyen à l'échéance (rendement total annualisé) sera le même si l'investisseur conserve le FNB jusqu'à l'échéance, grâce au processus unique de rééquilibrage conditionnel utilisé par le FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC.

 

Vous êtes sur : Comment l’intégrer à votre portefeuille

La structure des FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC facilite la mise en place de plusieurs stratégies à revenu fixe qui n’étaient jadis possibles qu’en investissant dans des obligations.

Échelonnement des obligations

Un portefeuille obligataire échelonné est constitué de plusieurs titres à revenu fixe dont la durée jusqu’à l’échéance augmente d’un à l’autre. Dans un portefeuille échelonné type, les positions ou titres seraient de la même importance et l'intervalle entre les échéances est la même. Lorsque les obligations d’un portefeuille échelonné arrivent à échéance, les distributions en espèces servent à soutenir le style de vie ou sont réinvesties dans de nouvelles obligations, dont l’échéance est la plus éloignée dans l'échelon, au taux d’intérêt du marché alors en vigueur.

Bien que la stratégie de portefeuille obligataire échelonné puisse aider à réduire le risque lié aux taux d’intérêt, les investisseurs qui utilisent directement des obligations de sociétés s’exposent à plusieurs autres facteurs de risque. Ces risques comprennent les risques de crédit associés aux émetteurs d’obligations de sociétés, la transparence des cours sur le marché des obligations de sociétés hors cote et les risques d’illiquidité. Les FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC peuvent atténuer quelques-uns de ces risques grâce à leur conception et à leur objectif de placement.

 

Combler les lacunes des portefeuilles échelonnés existants

Les FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC peuvent réussir à combler les lacunes des portefeuilles échelonnés d’obligations des investisseurs. En raison des mécanismes du marché des obligations des sociétés, les investisseurs peuvent avoir de la difficulté à trouver une obligation de société qui répond au profil d’échéance souhaité au moment voulu. Puisque les FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC sont négociés en bourse, les investisseurs profitent d’un produit pouvant facilement remplacer une obligation de société individuelle.

 

Position ciblée

Certains investisseurs peuvent croire que certaines parties de la courbe de rendement des obligations de sociétés sont bon marché ou coûteuses. Ils auront peut-être de la difficulté à agir selon cette perspective s'ils utilisent des obligations de sociétés. Pour qu’un investisseur réalise cette opération, plusieurs conditions doivent être réunies. Il doit d'abord trouver un produit dans la partie précise de la courbe à laquelle il souhaite avoir accès. Si l'investisseur est capable de trouver une obligation de société qui satisfait à la première condition, il doit ensuite connaître la cote de solvabilité de l’émetteur et ses perspectives de crédit. En d’autres termes, l’investisseur peut avoir raison de croire qu’une certaine partie de la courbe de rendement est bon marché. Or, s'il accède à cette partie de la courbe en investissant dans les obligations d’un émetteur dont les cours déclinent en raison d’une détérioration du crédit, il n'obtiendra peut-être pas les rendements attendus. Étant donné que le FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance cible RBC investit dans un panier d’obligations de sociétés, la diversification du portefeuille limite l’incidence de la détérioration du crédit d’un seul émetteur.

 

Vous êtes sur : Qu’est-ce qui arrive à l’échéance ?

La structure du FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance fixe RBC vise à procurer un rendement à l’échéance similaire à celui qu’un investisseur obtiendrait s’il détenait, jusqu’à l’échéance, des obligations de sociétés canadiennes à qualité de crédit et échéance comparables. Toutefois, contrairement à une obligation classique qui procure généralement à l’investisseur la valeur nominale à l’échéance, le FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance fixe RBC distribue la valeur liquidative du fonds à l’échéance. Le fonds ne cherche pas à procurer, à l’échéance, un montant prédéterminé. Le montant que l’investisseur reçoit peut valoir plus ou moins que son placement initial.

Les FNB à échéance cible viennent à échéance au plus tard le 30 novembre de l’année d’échéance ciblée. Au cours de la dernière année d'exploitation du fonds, le portefeuille commence à investir le produit des obligations de sociétés arrivant à échéance en espèces et quasi-espèces. Ces placements en espèces et quasi-espèces comprennent, sans s’y limiter, les bons du Trésor du gouvernement du Canada et les billets de trésorerie de première qualité. Par conséquent, lorsque le FNB approche de son échéance, tout comme une obligation arrivant à échéance, son profil de rendement à l'échéance reflétera davantage les rendements du marché monétaire alors en vigueur.

À la date d’échéance, le fonds versera une dernière distribution en espèces constituée de ce qui suit :

  1. Tout revenu net ou gain en capital net réalisé qui n’a jamais été versé aux porteurs de parts.
  2. Les actifs nets résiduels (après avoir constitué des provisions pour les passifs résiduels) du fonds.

Même si les investisseurs reçoivent la valeur liquidative du fonds à l’échéance, il est important de tenir compte de la valeur nominale par part du fonds. Ce chiffre représente le montant du capital (ou valeur nominale) par part détenue par le fonds. Lorsque ce chiffre est comparé à la valeur liquidative du fonds, l’investisseur peut déterminer si le fonds se négocie à prime ou à escompte par rapport à la valeur nominale. Tout comme ce qui se produit pour une obligation de société canadienne, l’écart entre la valeur liquidative du FNB et la valeur nominale par part s’amoindrira à l'approche de l'échéance. Pour voir en quoi ces caractéristiques du FNB se comparent à celles d’obligations de sociétés, nous avons dressé un tableau contenant des renseignements sur une obligation de société canadienne, ainsi que les caractéristiques correspondantes et les valeurs probables d’un FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance fixe RBC.

 

Obligation de société c. FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance fixe RBC

Obligation de société

Titre Coupon Échéance réelle Cours Rendement à l'échéance Valeur nominale
Bell Canada 3,60 % 2 déc. 2015 101,36 $ 3,27 % 100 $

FNB d’obligations de sociétés Objectif à échéance fixe RBC

Titre Coupon moyen pondéré Échéance réelle Valeur liquidative Rendement à l’échéance moyen pondéré Valeur nominale/part
FNB indiciel d’obligations de sociétés Objectif 2015 RBC 3,75 % 30 nov. 2015 15,20 $ 3,35 % 15,05 $